Home
  • Home
  • Lockout à l’ABI : motion unanime en faveur de la reprise des négociations

Lockout à l’ABI : motion unanime en faveur de la reprise des négociations

7 février 2018


L’Assemblée nationale s’est finalement prononcée de façon unanime sur une motion demandant la reprise des négociations entre les parties patronale et syndicale à l’Aluminerie de Bécancour (ABI).

Celle-ci a été présentée conjointement par deux députés péquistes, un indépendant, de même,  le caquiste de Nicolet-Bécancour, Donald Martel.

Ils se joints à Gabriel Nadeau-Dubois, à l’origine de cette initiative.

Le co-porte-parole de Québec Solidaire a visiblement convenu avec les autres partis d’un libellé faisant l’unanimité. (extrait audio ci-joint)

Le Syndicat des Métallos salue l’adoption unanime de cette motion, qui survient un mois après le début du lockout à l’ABI.

«Ça envoie un message clair au siège social d’Alcoa à Pittsburgh, au siège social de Rio Tinto, à Londres. Nous espérons maintenant qu’ils donnent enfin de vrais mandats à leurs négociateurs pour trouver un règlement négocié», fait valoir le directeur québécois des Métallos, Alain Croteau.

La ministre du Travail, Dominique Vien a réagi ainsi à cette manifestation

Rappelons que la ministre Vien a convoqué les parties vendredi, dans l’espoir d’une reprise des négociations.


, ,

Share